Le SLUC Nancy basket affronte, ce soir, en Euroligue, le grand "Pana", mythique club grecque:

Cyril Julian (SLUC):

«En Euroligue, la pression sur vos épaules est plus grande (qu'en Pro A) et pour les joueurs qui ne sont pas habitués, ça n'est pas forcément évident à gérer»

Le coach du Pana, multiple vainqueur de l'Euroligue:

"(Nancy) est une équipe typiquement française avec des joueurs athlétiques capables de courir et de sauter des deux côtés du terrain. Nous devrons être prêts".

Sources: L'Equipe et le RL

Jean-Luc Monschau (Coach du SLUC):

«Des clubs comme Barcelone ou Panathinaïkos pourraient sans problème se qualifier pour les play-off de NBA avec leur ossature actuelle. On peut toujours nous reprocher notre niveau. Je répondrais : si les joueurs d'en face sont payés dix fois plus, c'est bien pour une raison. On nous critique aussi pour notre lourde défaite en Pologne la semaine dernière. Je rappellerais que Sopot a davantage de moyens ou d'expérience. Quand on aura disputé cinq euroligues de suite, on pourra recevoir des leçons.»