Sans_titre_31

Avoir fait toutes ses classes de formation à Nancy et avoir déclarer son amour pour le club au chardon ne donnent pas de passe droit dans le coeur des supporters. Abdes Ouaddou vit de nouveau une période extrêmement difficile à l'ASNL. Après avoir réglé des comptes avec la presse régionale, voilà qu'il est déclaré responsable de la situation difficile du club par certains... Il est incontestable que le joueur n'a pas retrouvé son niveau d'antan, mais il ne faut pas oublier qu'il n'a pas été épargner par les blessures. D'inexplicables sifflets pour le marocain ont de nouveaux été entendus à Picot face à Bordeaux et le joueur a fini par craquer en répondant par des doigts d'honneur visant notamment la tribune Jacquet latérale. Et pourtant, que lui repprocher face au champion de France en titre ? Il a réalisé une bonne rencontre comme le prouve sa note de 4 donnée par L'Equipe (la 2ème meilleure note du 11 nancéien). A contrario, pourquoi ne pas siffler André Luiz qui multiplie les mauvaises prestations et qui est passé complétement à côté de son match ? Pourquoi ce traitement de faveur pour Abdes ? Commet-il réellement plus d'erreurs que les autres ? Non. On espère que cette pseudo mode de s'acharner gratuitement sur un élément de l'équipe va césser. Dans tous les cas, je m'associe au kop Piantoni pour faire part de mon soutien à Ouaddou.