nancy_en_l2_le_club_serait_en_peril_avoue_son_president_iconsport_mrv250311_01_12_19171

« Quand on est inquiet comme moi, on se pose des questions. Je vais être franc : depuis la défaite contre Lille samedi (0-1), je n’arrive plus à dormir. C’est horriblement stressant. Plus que l’aspect sportif, c’est le volet économique qui m’angoisse. Il y a un fossé énorme entre la L1 et la L2. Et comme je suis l’actionnaire principal du club, je risque gros à titre personnel. Je n’exagère pas. J’aime ce club, mais il me faudrait trouver la force de continuer. La situation financière serait en péril. D’ailleurs, au-delà de Nancy, c’est tout le modèle économique du foot qu’il faut repenser. C’est trop catastrophique. Même mon ami Jean-Michel Aulas a été obligé de faire un emprunt de 57M€ pour Lyon. Alors, vous vous doutez bien que pour des clubs comme Nancy, c’est encore plus dur

Source : F01