20090419_3415087_1

Il y a encore trois rencontres de championnat, l'ASNL était au bord du gouffre après sa défaite face à Monaco (0-1) à domicile. Après chaque match, l'écart avec le premier relégable se réduisait sans que l'on puisse améliorer cette situation désespérée. Le club était en crise... La crise plus importante que les rouges et blancs aient connue depuis très longtemps. L'équipe, l'entraîneur et le président étaient à bout de nerf entre démission et déclarations chocs. Plus fort encore que le difficile classement, c'est peut être la crise de confiance qui était le plus douloureux.

Le match à Bordeaux a été le déclic du côté des nancéiens. Malgré la défaite (1-0), Nancy s'est rassuré défensivement et aurait même pu s'imposer si Hadji et N'Diaye avait été plus réalistes.

La semaine passée, l'ASNL a dû attendre les arrêts de jeu contre Valenciennes pour retrouver le parfum de la victoire (2-0) et ce samedi, le club au chardon a confirmé son redressement à Caen où il n'avait plus gagné depuis la saison 2000/01 (0-3).

Plusieurs points communs lient ces deux victoires. D'abord, Youss' Hadji a encore marqué (10 buts cette saison). Ensuite, les buts des succès nancéiens ont été inscrits en fin de matchs, après les entrées en jeu de Moncef Zerka et Adjet d'où un coaching gagnant de la part de Pablo Correa. Enfin, les retours de Dia, qui a apporté de la profondeur en attaque, et Chrétien ont fait un bien énorme à cette formation nancéienne.

Maintenant, à six journées de la fin, l'ASNL possède quatre points d'avance sur St-Etienne, le premier relègable. Bien que la pression soit retombée d'un niveau et qu'un petit écart a été créé avec la Ligue 2, le club lorrain reste dans une position inconfortable (15ème). On pourra considérer que le maintien sera acquis en dépassant la barre des 40 points cette saison, soit une victoire et un nul. Après avoir retrouvé la confiance, le maintien en L1 est en bonne voie...

Chardon86